Les lectures d'été!

10 juillet 2015


Nous voila enfin en été! Période à laquelle on se pavane en tenue légère, portant nos belles lunettes de soleil, l'odeur parfumée des fleurs et de nos fragrances.. Cette saison est fabuleuse, et cette année, toute la France en profite! Pour ma part, cet été rime avec repos et vacances! J'ai décidé de ne pas travailler ou du moins, un grand minimum et mon dieu comme ça fait du bien! Je fais un break entre l'école et le boulot et je compte bien en profiter.
J'ai d'ailleurs prévu de lire quelques livres qui m'attendent depuis un petit moment. L'été est toujours un moyen d'avancer dans mes lectures personnelles, car avec la fac c'est bien autre chose. J'ai donc fais une petite liste que j'aimerais finir avant la fin de l'été (du moins durant le mois de Septembre). 

- L'Utopie de Thomas More: Chancelier du roi Henri VIII, Thomas More se désole des moeurs de son temps. Corruption, abus, racket sont monnaie courante dans une société féodale décadente. More rêve d'un autre monde, une république exemplaire où la propriété individuelle et l'argent seraient abolis, une république de citoyens vertueux. Publié en 1516, ce texte aux résonances si modernes brosse le tableau révoltant d'une société agonisante pour transporter le lecteur dans un univers où les faux-semblants et l'injustice n'existent pas. Ce monde merveilleux, c'est l'Utopie. Seuls, hélas, les philosophes ou les fous sont capables d'y croire.

- Mordoc de Patricia Cornwell: Des cadavres, Kay Scarpetta en a vu beaucoup dans sa carriere de medecin legiste. Souvent demembres, decoupes, etrangles. Mais elle n'en avait pas encore vu dont la peau presente, comme signe distinctif, les symptomes de la meme maladie. Une maladie depuis trente ans eradiquee de la planete ! Qui est donc Mordoc, tueur en serie, assez audacieux pour se presenter a Kay sur l'Internet, assez diabolique et assez fou pour propager un virus mortel ?

- J'irais cracher sur vos tombes de Boris Vian: Lee Anderson, vingt-six ans, a quitté sa ville natale pour échouer à Buckton où il devient gérant de librairie. Il sympathise dans un bar avec quelques jeunes du coin. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire, Lee, qui sait aussi chanter le blues en s'accompagnant à la guitare, réussit à séduire la plupart des adolescentes. Un jour il rencontre Dexter, le rejeton d'une riche famille qui l'invite à une soirée et lui présente les soeurs Asquith, Jean et Lou (17 et 15 ans), deux jeunes bourgeoises avec "une ligne à réveiller un membre du Congrès". Lee décide de les faire boire pour mieux les séduire... et poursuivre son sinistre dessein. 

- Le Journal de M. Darcy de Amanda Grange: « La seule chose qui me hante alors que j'ecris est le regard que je surpris de la part de Miss Elizabeth Bennet lorsque je fis remarquer qu'elle n'etait pas assez belle pour me donner envie de danser. Si je ne savais pas que c'est impossible, je dirais qu'il etait ironique. » A travers la redaction de son journal, Darcy nous devoile le trefonds de son ame. Dechire entre les devoirs de l'honneur dus a son rang et ses sentiments naissants pour la charmante Elizabeth Bennet, il s'interdit de tomber amoureux.

- La fille de l'ombre de Elizabeth Walker: Suite à la mort de sa mère, Lori est élevée dans une ferme par une dame sans coeur. Elle est exploitée, abusée, et même violée jusqu'à ce que Sophie la sauve de cet enfer. Malheureusement, ce n'est que pour l'entraîner dans un autre enfer. Lori sera élevée dans un bordel de Paris et initiée bien malgré elle dès l'âge de 13 ans. Après une expérience particulièrement difficile, elle décide de recommencer à zéro en rejoignant Londres, d'où sa mère était originaire. Elle y croisera Gabriel, l'un de ses anciens clients, qui lui proposera de l'aider. Mais voulant fuir son passé, Laura épousera Michael, le frère de celui-ci. La Deuxième Guerre Mondiale éclate, et Laura sera appellée à prendre en charge la ferme de son mari. Une tâche qui s'annonce difficile. Mais est-ce que son passé la rattrapera ?

- La librairie des ombres de Mikkel Birkegaard: Au cœur de Copenhague, une vieille librairie au nom italien : Libri di Luca. Son propriétaire, Luca Campelli, vient de mourir et c'est son fils, Jon, qui hérite du magasin. Cela fait 20 ans que les deux hommes ont coupé tout contact. Après les funérailles, l'employé de Luca, le vieux Iversen, apprend à Jon que cette librairie renferme un secret. En réalité, Luca était à la tête d'une société de bibliophiles composée de " lecteurs ", des personnes dotées d'un pouvoir exceptionnel leur permettant d'influencer la lecture des autres, de faire surgir des mondes merveilleux et des histoires extraordinaires. À y regarder de plus près, la mort de Luca n'a rien de naturel. Il se peut qu'elle cache une lutte de pouvoirs au sein même de la société de lecteurs... Y a-t-il un traître parmi eux ? Quelqu'un cherche-t-il à s'emparer de leur don incroyable ? Jon se lance dans une enquête acharnée pour rassembler les morceaux de son passé et retrouver les assassins de son père. Il comprend bientôt que ce dernier l'a écarté de cet univers étrange pour le protéger, car lui aussi est un lecteur, et un lecteur hors du commun, qui va faire des envieux.

Êtes-vous tenté par un de ces livres?
Avez-vous vous aussi une liste pour cet été? 
Dites moi tout! 

Enregistrer un commentaire

Instagram ( @Ucephal )

© Ucephal. Design by Fearne.